Enfants Handicapés

 

L’Allocation d’Education d’Enfant Handicapé (AEEH) et la Prestation de compensation du handicap

 

    • Allocation d’Education d’Enfant Handicapé (AEEH) :

Conditions : Elle est versée aux familles ayant à leur charge un enfant de moins de 20 ans reconnu handicapé à 80 % ou plus par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) ( ou atteint d’une incapacité comprise entre 50% et 80%, s’il fréquente un établissement spécialisé ou si son état exige le recours à un service d’éducation spéciale ou de soins à domicile). Elle remplace l’Allocation d’Education Spéciale (AES) depuis le 1er janvier 2006.
Attention : par terme « handicap », il faut entendre : « toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physique, sensorielles, mentales, cognitives […] ou d’un trouble de santé invalidant ». (art 114 du Code de l’action sociale et des familles).

Montant : Elle s’élève à 124,54 € par mois et par enfant, sans condition de ressources (Montants en vigueur en août 2010). Elle est cumulable avec l’AJPP. Le droit à l’AEEH est ouvert à partir du mois qui suit le dépôt du dossier. Il est donc important de rencontrer rapidement l’assistante sociale.

Compléments : A l’allocation peuvent s’ajouter :
– un complément d’AEEH (sur décision de la CDAPH) : de 93,41 € à 1038,36 €
– une majoration versée au parent isolé bénéficiaire d’un complément d’AEEH lorsqu’il cesse ou réduit son activité professionnelle ou lorsqu’il embauche une tierce personne rémunérée : de 50.60 € à 416,44 €. Attention : le complément d’AEEH et la majoration pour parent isolé ne sont pas cumulables avec l’Allocation Journalière de Présence Parentale (AJPP).

    • Prestation de compensation du handicap :

La Prestation de compensation du handicap peut être versée par le Conseil général du lieu de résidence des parents. La demande doit être déposée lors de la première demande d’AEEH, à la fin de droit ou à l’occasion du renouvellement de droit à l’AEEH. Le dossier peut être obtenu auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées. Un choix est offert entre le complément d’AEEH et cette prestation. Il est possible de cumuler le complément d’AEEH avec un élément de la Prestation de compensation du handicap (versé si vous avez engagé des frais pour l’aménagement du logement ou du véhicule, ou si vous êtes confrontés à des surcoûts liés au transport).

L’assistante sociale du Département de Pédiatrie vous apportera son aide pour cette demande.