Sécurité sociale et Mutuelle

    • Pour les enfants bénéficiant d’une couverture sociale :

Les soins médicaux prodigués à l’enfant atteint de cancer sont pris en charge à 100 % par la Caisse d’Assurance maladie au titre des affections de longue durée (ALD)
Procédure de cette prise en charge :
– la demande est formulée par le médecin et adressée au contrôle médical de la Caisse.
– la Caisse fixe la durée de la prise en charge (en général un an renouvelable, sauf pour les enfants âgés de 16 ans et plus : elle est alors de 6 mois et doit faire l’objet d’un renouvellement au terme de ce délai)
– la prise en charge couvre les frais liés au traitement (hospitalisation, médicaments, matériel, analyses, appareillages…)
– elle permet de bénéficier du tiers payant, c’est à dire d’éviter l’avance des frais
– certaines dépenses spécifiques ne sont pas prises en charge à 100 % par la Sécurité Sociale. En fonction des situations, un complément peut être fourni par votre Mutuelle ou par des associations (ex. : aliments de régime, perruques (forfait Sécurité Sociale de 125 euros), petit matériel…) : contacter l’Assistante Sociale au 5ème étage, locaux de l’ Hôpital de Jour.

    • Pour les enfants étrangers :

Ces situations très particulières doivent être examinées avec l’Institut Curie.

    • La prise en charge du forfait journalier hospitalier.

– Le forfait journalier hospitalier représente la participation financière aux frais d’hébergement entraînés par l’hospitalisation et s’élève à 18 euros par jour (au 1er janvier 2010).
– Une prise en charge est à solliciter auprès de votre mutuelle.
– Les enfants couverts par la CMU ou l’aide médicale de l’Etat ou bénéficiant de l’AEH en sont exonérés.

    • La prise en charge des transports.

– le médecin choisit le mode de transport le mieux adapté à l’état de santé de l’enfant : véhicule personnel, transports en commun, taxi conventionné ou véhicule sanitaire léger, ambulance
– la prise en charge des transports agréés est de 100 % pour les consultations et hospitalisations en rapport avec la maladie
– certains transports sont soumis à une entente préalable de l’organisme de Sécurité Sociale :
○ lorsqu’ils se font en série : au moins 4 transports de plus de 50 km aller, sur une période de 2 mois, pour un même traitement ;
○ sur une longue distance : plus de 150 km aller ;
○ pour les transports en bateau ou en avion sur ligne régulière…
– le tiers payant évitant l’avance des frais est pratiqué par les transporteurs agréés.