Vocabulaire Médical

A
  • Adénopathie: Ganglion* lymphatique, anormalement gros, par infection, inflammation ou tumeur.
  • Anémie: Diminution de la quantité d’hémoglobine* présente dans le sang.
  • Anticorps: Molécule* fabriquée par certains lymphocytes*(les lymphocytes B) au contact de certaines substances étrangères à l'organisme (les antigènes*) et destinée à contribuer au rejet de cette substance étrangère.
  • Antifungiques: Médicaments dirigés contre les infections à champignons (ex: muguet).
  • Antigène: Molécule* naturelle ou de synthèse qui est présente sur la surface ou à l'intérieur des cellules*, et qui, si elle est étrangère à l'organisme, déclenche une réaction de défense de l'organisme, fabrication d'anticorps* notamment.
  • Aplasie: Etat de la moëlle osseuse* faisant habituellement suite à une cure de chimiothérapie*. Réduction importante dans la moëlle osseuse* des cellules * (cellules souches hématopoiètiques*) qui sont à l'origine  des globules rouges*, des globules blancs* et des plaquettes*. Réduction des polynucléaires* au dessous de 500 par millimètre-cube de sang.
  • Apyrexie: Absence de fièvre : température normale.
  • Autogreffe de moëlle osseuse: Réinjection dans une veine du patient d'une certaine quantité de sa propre moëlle osseuse*, préalablement recueillie et conservée par congélation. Ce procédé permet de raccourcir une aplasie* de longue durée. (voir aussi «greffe de moelle osseuse*» et «cytaphérèse*»).
  • B
  • Bactéries: Voir microbes*
  • Bains de bouche: Mélange liquide antiseptique, et parfois anesthésique local pour combattre les mucites*.
  • Biopsie: Prélèvement chirurgical d'un petit fragment de tumeur pour :1- habituellement pour établir le diagnostic avant le traitement, 2- quelquefois pour étudier la réponse de la tumeur au traitement.
  • C
  • Cathéter: Très fin tuyau en matière plastique qui, introduit dans une veine, permet d'injecter des médicaments, des éléments nutritifs ou des produits sanguins; et dans l'autre sens, de prélever du sang pour des examens. Cathéter central : cathéter (KT) dont l'extrémité est placée dans une grosse veine proche du coeur.
  • Cellule: Unité élémentaire dont l'assemblage constitue les tissus*, eux mêmes associés pour former un organe*.
  • Cellules souches hématoiètiques: Cellules de la moëlle osseuse* qui fabriquent les cellules du sang, (globules rouges, globules blancs et plaquettes) et qui se trouvent également, sous certaines conditions, dans le sang circulant.
  • CGH: Hybridation génomique comparative. Analyse de la quantité d'ADN présent dans les cellules de la tumeur pour en définir son agressivité.
  • Chimiothérapie: Dans un sens strict, traitement par des substances chimiques de synthèse. En cancérologie, traitement par des médicaments anticancéreux. On dit aussi familièrement "chimio".
  • Curiethérapie: Radiothérapie* de contact délivrée par des corps métalliques radioactifs mis en contact direct avec la tumeur à traiter.
  • Cytaphérèse: Technique de recueil des cellules souches* du sang qui sont ensuite conservées afin d'être ultérieurement réinjectéés au patient , après une chimiothérapie* forte, pour raccourcir une aplasie* de longue durée. (voir aussi « autogreffe de moëlle osseuse »).
  • E
  • Echographie: Repérage par les ultrasons d'une tumeur superficielle ou surtout profonde qui peut ainsi être mesurée dans ses trois dimensions.
  • Electron: Particule chargée négativement entrant dans la composition d’un élément naturel.
  • G
  • Ganglion lymphatique: Organe arrondi ou ovulaire qui est un carrefour sur la circulation lymphatique et qui représente un premier barrage à la propagation des microbes et de certains cancers.
  • Globules blancs: Cellules du sang spécialisées dans la lutte contre les infections à microbes (polynucléaires* ou "poly") ou à virus* (lymphocytes*).
  • Globules rouges: Cellules du sang spécialisées, grâce à l'hémoglobine qu'elles contiennent, dans le transport de l'oxygène aux organes*.
  • Greffe de moëlle osseuse: Injection dans le cathéter* d’une certaine quantité de moëlle osseuse du receveur (autogreffe*) ou d’un donneur (allogreffe).
  • H
  • Hématologiques (examens): Examens de sang.
  • Hématurie: Présence de sang dans les urines.
  • Hémoglobine: Pigment contenu par les globules rouges* et dont la diminution définit l’anémie*.
  • Hôpital de jour: Lieu où sont réalisés, sur quelques heures, des prélèvements, des soins ou des traitements qui ne nécessitent pas une hospitalisation traditionnelle.
  • Hydratation: Apport d'eau à l'organisme, soit par voie orale (par la bouche), soit par voie veineuse (par perfusion), accompagnant nécessairement certaines chimiothérapies*.
I
  • I.M.R.T.: Radiothérapie par modulation d'intensité. Technique de radiothérapie de haute conformité utilisant de nombreux faisceaux pour minimiser les effets secondaires.
  • I.R.M.: Moyen d’imagerie de certains tissus*, qui utilise la Résonnance Magnétique Nucléaire ou RMN. Cet examen peut compléter ou remplacer le scanner*.
  • Immunité: Défenses de l'organisme qui sont réalisées par certaines cellules* spécialisées (les lymphocytes* et les polynucléaires) et des molécules en circulation dans le sang (les anticorps*).
  • Immuno-déprimé: Personne malade dont les capacités de défense de l'organisme contre des agressions variées (microbes, virus*, etc) sont diminuées.
  • Isotopes: Eléments radioactifs qui sont des éléments naturels ayant gagné ou perdu un électron*. De ce fait, ils signalent leur présence par la radioactivité qu'ils émettent. L'exploitation de cette propriété permet quelquefois de repérer des foyers de tumeur ou d’inflammation dans certains organes*.(voir scintigraphie*)
  • L
  • Leucopénie: Baisse du nombre des globules blancs dans le sang.
  • Liquide céphalo rachidien: Liquide biologique qui est contenu dans les méninges, membrane enveloppant le système nerveux central.
  • Lymphocytes: Variété de globules blancs* qui intervient dans la lutte contre les infections à virus* et d'une manière plus générale dans le maintien de l'immunité*. Il en existe deux sortes : les lymphocytes B et les lymphocytes T.
  • M
  • Métastases: Tumeurs secondaires résultant de la propagation à distance, par voie lymphatique* et/ou sanguine, de cellules* cancéreuses issues de la tumeur primitive.
  • Microbes: Micro-organismes appelés par les médecins "germes ou bactéries"*, qui peuvent être responsables d’infections graves chez les personnes immuno-déprimées.
  • Moëlle épinière: Tissu* nerveux situé à l'intérieur du canal vertébral et qui représente une partie du système nerveux central (à ne pas confondre avec la moëlle osseuse).
  • Moëlle osseuse: Tissu* situé à l'intérieur de l'os et qui fabrique les cellules* du sang.
  • Molécule: Composé naturel ou de synthèse dont les éléments constitutifs sont des atomes.
  • Mucite: Irritation et/ou inflammation d’une muqueuse*, en général la muqueuse de la bouche ou digestive.
  • Muqueuse: Tissu présent à la surface d'une cavité et la recouvrant.
  • N
  • Neutropénie: Baisse du nombre des polynucléaires* neutrophiles dans le sang.
  • Numération formule sanguine: Relevé des globules rouges, des globules blancs (et de leurs fractions), et des plaquettes. On dit souvent "NFS Plaquettes".
  • Nutrition entérale: Alimentation délivrée en continu par une sonde naso-gastrique. On dit aussi NEDC (nutrition entérale à débit constant).
  • Nutrition parentérale: Alimentation administrée par voie veineuse lorsque le tube digestif n'est pas fonctionnel.
  • O
  • Organes: Ensemble de tissus* qui a une fonction spécifique dans le corps : par ex le rein, le foie, etc...
  • P
  • Plaquettes: Cellules du sang spécialisées dans la lutte contre les hémorragies et les saignements prolongés.
  • Polynucléaires: Ou «poly», variété de globules blancs* qui intervient dans la lutte contre les microbes*, ou germes ou bactéries.
  • Ponction lombaire: Prélèvement du liquide céphalo-rachidien* par piqûre entre deux vertèbres de la region lombaire.
  • Port à cath: Capsule branchée sur un cathéter* central qui communique avec la circulation veineuse. On peut prélever du sang ou injecter des produits à travers la membrane de cette capsule placée sous la peau. On dit aussi "P.A.C". ou "chambre".
  • Protocole: Plan de traitement raisonné,  applicable à une variété de tumeur, élaboré en tenant compte des résultats des traitements précédents.
  • Protonthérapie: Radiothérapie* de haute conformité utilisant les rayons protons.
  • R
  • Radiothérapie: Traitement d'une tumeur par les rayons gamma du cobalt ou d'autres sources de haute énergie.
  • Réinjection de cellules souches: Réinjection dans le cathéter du patient d'une certaine quantité de ses cellules souches médullaires, préalablement recueillie par cytaphaphérèse* et conservée par congélation. Ce procédé permet de raccourcir une aplasie* de longue durée. (voir aussi «greffe de moelle osseuse*» et «cytaphérèse*»).
  • Rémission: Phase de la maladie au cours de laquelle il n’y a plus aucune anomalie clinique, radiologique ou biologique visibles. Au delà d’une certaine durée, la rémission devient guérison.
  • S
  • Santé-service: Organisme de soins qui relaie à domicile les soins hospitaliers pour les enfants habitant la région parisienne.
  • Scanner: Moyen d'imagerie qui, comme l’I.R.M*., décrit avec précision les organes et les masses anormales.
  • Scintigraphie: Imagerie de certains tissus*, en particulier de tissu osseux, en exploitant la faculté qu'ont ces tissus de capter une très faible dose de radioactivité injectée par voie veineuse. (voir : isotopes*).
  • Secteur: Ou "secteur protégé": lieu du service de pédiatrie où sont réalisés des traitements intensifs (chimiothérapies dites à haute dose).
  • Sérologie: Dosage d’anticorps* dans le sang.
  • T
  • Tissu: Ensemble de cellule de même nature composant un organe*.
  • Tomothérapie: Technique de radiothérapie de haute conformité (précision) dont les faisceaux tournent autour du patient pour apporter drectement les rayons sur la tumeur.
  • Tr: protéine anormale détectable dans les cellules tumorales de certains cancers et permettant de confirmer le diagnostic fait sur la biopsie.
  • Transfusions: Injections intra-veineuses de produits sanguins: globules rouges*, plaquettes*, albumine, etc,...
  • V
  • Virus: Micro-organismes plus petits que les microbes (germes ou bactéries) qui peuvent être responsables d'infections plus graves chez des personnes immuno-déprimées.